Un dernier bon test pour le RAQM

Face à une équipe de D2 venue avec ses cadres, Quévy-Mons a pu tester sa défense, remaniée depuis la blessure de Simon Wantiez. Quant à Martin Frise, il a … arbitré le deuxième acte ! Du coup, c’est le jeune Nicolas Mainil qui a fait la paire avec Adrien Leclercq dans l’axe.


«Au-delà du joueur, Simon Wanitez, c’est un rôle dans le vestiaire », rapelle le coach Luigi Nasca, «mais, je le connais, il sera toujours là. Comme ce samedi d’ailleurs. Maintenant, nous avons su gérer la pression adverse. Il y avait en face deux super ailiers … Et Thibaut De Amicis a également gagné plusieurs duels ».


La défense a tenu bon, et si le club parvient à trouver un renfort de plus, le bloc devrait maîtriser son sujet en championnat.


En réalité, le problème d’une équipe comme le RAQM cette saison, ce sera encore de faire sauter le bouchon. «C’est pourquoi nous travaillons pour trouver des solutions face aux blocs bas que nous allons affronter », précise l’entraîneur. Contre une D2, ses joueurs ont à nouveau su porter le danger. Sur des centres d’Antonio Debole, Boubacar Sow est arrivé trop tard (20ème), et Rodrigue Mbenti n’a pas cadré son heading (28ème). Karim Dahmani a tiré en plein centre du but (34ème), là où seul Diakhité à failli battre Thibaut De Amicis, d’un tir sur la base du montant, avant le repos.


Après la pause, les occasions ont été davantage partagées, et c’est finalement William Mairesse en fin de partie, qui a bien lu un long ballon de D’Errico pour se montrer plus vif que le gardien, sorti haut (1-0).


Juste avant, sur un service en retrait d’Abdul Bah, Léon Gahungu, lui, aurait dû déchirer les filets mais sa frappe a filé sur le gardien.


«Nous voulons que le danger vienne de partout », observe le coach, «et pas seulement d’une pointe. C’est aussi pour cela que nous avons engagé Rodrigue Mbenti, Karim Dahmani et Boubacar Sow. Que chacun puisse prendre le relais quand un équipier a un coup de moins bien. Et puis, il ne faut pas oublier que plusieurs éléments sont restés longtemps sans jouer, comme Abdul Bah ou Karim Dahmani ».


Ce dernier match de préparation a aussi servi à donner du temps de jeu à ces joueurs. A noter la sortie de Boubacar Sow (genou) et Adrien Leclercq (doigt).