RCS Brainois - RAQM



BRAINE: Clercq; Schallon, Neels, Patureau (56” Goirlando), Paquet (31” Toussaint); Rosmolen, Pête (68” Arrivas), Zeroual; Weynants, Rosmolen, Mba.

MONS: De Amicis; Lericque, Chebaïki, Vannieuwenborgh, Mairesse; Ulens, Debole (79” Dahmani), D’Errico (62” Kitoko); Bah (85” Lufimbu), Mbenti, Sow.

Arbitre: M. Spillemaekers

Cartes jaunes: Vannieuwenborgh, Mairesse, Weynants, Toussaint, Pête, Schallon, D’Errico

Buts: Paquet c.s.c. (0-1, 6”), Ulens (0-2, 29”), Bah (0-3, 71”), Debole (0-4, 79”), Sow (0-5, 90”).

Braine a très vite encaissé sur une passe en retrait et un contrôle loupé de Clercq qui laissait filer le ballon sous son pied. «On prend ce goal vidéo-gag qui nous fait mal et on est trop statique sur le deuxième, peste le T1, Thierry Blindenbergh. C’était Saint-Nicolas, Nouvel An et déjà la Saint-Valentin, et je suis scandalisé par les cadeaux qu’on a donnés.»

C’est dans le quart d’heure de reprise que les Brainois ont loupé l’occasion de se relancer avec un goal annulé de Toussaint (faute?), et quelques bons arrêts du gardien montois notamment face à Weynants. Mais à 0-3, tout était dit. «Le but était de marquer rapidement afin de profiter des espaces, analyse le T1 visiteur, Luigi Nasca. Gagner 0-5 à Braine n’est pas donné à tout le monde et je suis très fier de ce que mon groupe a montré dans un match important avec deux gamins en plus.»