Quévy-Mons redistribue très vite les cartes.

Battu lors de la première journée de championnat, le RAQM était sous pression en accueillant un rival, vainqueur le week-end dernier et pointé comme l’un des favoris de la série.  Quévy-Mons a finalement largement dominé les Brainois.

Après même pas 15 minutes de jeu, le RAQM a assommé son adversaire en bénéficiant d’une réussite presque insolente.  Dahmani a lancé son équipe sur les bons rails en suivant bien un tir de Mbenti (1-0).  Sow a récidivé quelques minutes plus tard (2-0).

Les joueurs de Luigi Nasca ont alors reculé, attendant leur adversaire pour lancer des contres qui ont déstabilisé leur adversaire.

Et alors que les Brainois se cassaient les dents sur une défense rigoureuse, les gars du RASM ont multiplié les occasions.  19ème ?  Centre de Dahmani et reprise de Delobe au-dessu.  26ème ?  Un coup franc de Debole non cadré.  

Debole a été définitivement dans tous les bons coups.  A la 31ème, c’est encore lui qui a adressé un centre à Sow, dont la reprise de la tête n’a pas inquiété Clercq.

Quelques minutes plus tard, Debole (toujours lui) est arreté fautivement dans le rectangle et le penalty est converti par Ulens (3-0).

La seconde période a été terne et peu attractive en terme de beau football.  Le RAQM a géré intelligemment, ne relâchant pas son pressing face à un opposant régulièrement dépassé, second sur les ballons et imprécis lors des rares tentatives.  Illustrations ?  De Amicis n’a quasiment aucun travail et a vu la majorité des essais adverses passes au-dessus de son but.

Le but de Weynants (3-1) n’a eu aucun effet sur Quévy-Mons, Sow ayant répliqué quelques secondes plus tard (4-1) !

Au final, le RAQM a marqué ses premiers points, a pris un ascendant psychologique sur l’un des ses rivaux et a redistribué les cartes dans un championnat où la régularité sera l’une des clefs du succès …