Quévy-Mons reçoit l’ES Brainoise ce samedi en coupe de Belgique

Rien à voir avec le CS ou le Stade! Non, l’Étoile Sportive Brainoise est le club de la commune de Braine-le-Château, en Brabant wallon. Il évolue en P2 et se déplace au stade Tondreau, ce samedi (18h), pour le compte du premier tour de la coupe de Belgique.


Certes, on entend souvent dire que le football développé dans ce coin de la Belgique a un degré de qualité supérieur aux autres provinces. Quoi qu’il en soit, cette opposition ne doit pas, ne peut pas, constituer un obstacle insurmontable pour le RAQM. «Comme tout adversaire, il importe de le prendre au sérieux », précise le T2 Chemcedine El Araichi.

«Dans le cas contraire, une désillusion est toujours possible.  Or, nous tenons à décrocher un ticket pour le tour suivant.  Après tout, nous aurons l’avantage des installations (NDLR: initialement prévu à Braine, le match a été inversé à la demande de Brabançons, leur terrain n’étant pas prêt).  Priorité à la victoire, donc.  Et si la manière y est aussi, nous serons doublement satisfaits ».

Autre élément qui parle en faveur des rouges: la prestation convaincante fournie mercredi contre Péruwelz.  «Pour un premier match, nous avons noté pas mal de choses encourageantes » poursuit l’adjoint.  «Pourtant, ce n’était pas garanti dans la mesure où la veille, les gars avaient eu droit à une grosse charge de travail physique.  C’est très positif, cela reste dans l’évolution souhaitée.  Nous sommes dans les temps ».

Tout le monde sera au poste sauf Boubacar Sow, suspendu (suite d’une carte rouge au tour final avec le Léopold), et Adrien Leclercq, rentré de vacances ce jeudi.  Bloqué au dos, Kenny Verstraeten a repris hier.  Il est douteux.