Le RAQM poursuit sa montée en puissance

Luigi Nasca a pu jauger la valeur de son bloc défensif après deux premières rencontres contre Péruwelz (P1) en amical et l’Etoile Sportive Brainoise (P2) en coupe de Belgique.

En première période, le dispositif de Quévy-Mons a tenu la route face à une formation de D2A, cette fois.  Le RAQM a même dominé ses adversaires.  Boubacar Sow perdait son duel contre le keeper namurois (12”) avant l’envoi de Rodrigue Mbenti sur la transversale (17”).

Namur n’a jamais paru dangereux, même si le RAQM a semblé baisser le rythme en deuxième partie du premier acte.
Les visiteurs ont finalement attendu une approximation de Nicolas Mainil dès la reprise pour trouver le chemin des filets.

L’équipe de Luigi Nasca réagi de la plus belle des manières en inscrivant trois buts.  Le RAQM a baissé sa garde en fin de rencontre et Namur en a profité pour réduire le score.

«Les deux buts adverses sont survenus sur des erreurs individuelles, mais je ne vais pas jeter la pierre à mes jeunes. » analysait Luigi Nasca, le T1.  «Ces matches servent à faire progresser les gamins et ce genre d’erreur ne va plus se reproduire en championnat.  Sinon, mes joueurs se comportent de mieux en mieux dans l’animation ».

Ce match amical a été marqué par les débuts d’Adrien Leclercq avec la vareuse rouge et blanche.  L’ancien défenseur des Francs Borains et du Stade Brainois a livré 65 minutes sobres et affiché beaucoup d’aisance à la relance.«Je suis satisfait de sa rentrée, même s’il ne faut pas brûler les étapes avec lui », observe Luigi Nasca.  «Il n’a que trois entrainements dans les jambes.  Kenny Verstraeten a aussi disputé ses premières minutes de jeu après six mois d’arrêt.  Ces deux éléments vont revenir pas à pas mais ils vont bonifier à coup sûr mon équipe ».

Simon Wantiez et Karim Dahmani sont les deux seuls éléments du noyau à ne pas avoir été inscrits sur la feuille de match.  Le premier cité n’a pris aucun risque à cause d’une légère pointe à la cuisse.  Le défenseur a toutefois couru sans souci.  Karim Dahmani, sorti dimanche à cause d’une douleur à l’adducteur, a passé un examen.  Il ne souffre d’aucune lésion.